héritage


héritage

héritage [ eritaʒ ] n. m.
• v. 1131; de hériter
1Patrimoine laissé par une personne décédée et transmis par succession; action d'hériter. succession (1o); hérédité, hoirie. Faire un héritage, un gros héritage, le recueillir. Attendre, espérer un héritage. Laisser un bien à qqn pour héritage, en héritage; transmettre qqch. en héritage ( léguer; legs, testament) . Entrer en possession d'un héritage. Partage d'un héritage entre cohéritiers. Les parts d'un héritage. succession (1o). Priver qqn d'un héritage ( déshériter, exhéréder) . Refuser un héritage ( renonciation) . Dilapider son héritage.
2Vx Immeuble par nature faisant ou non l'objet d'une succession. domaine, propriété. « Cette route est fleurie d'héritages entourés de haies » (Balzac).
3Fig. Ce qui est transmis comme par succession. Un héritage de croyances, de coutumes. L'héritage d'une civilisation. Héritage culturel. patrimoine. « Il importe de sauver l'héritage spirituel » (Saint-Exupéry).
L'héritage vital réside dans les chromosomes. hérédité, patrimoine (génétique).

héritage nom masculin (de hériter) Bien(s) acquis ou transmis par voie de succession : Il a laissé à ses enfants un héritage important. Ce qu'on tient de prédécesseurs, de générations antérieures, sur le plan du caractère, de l'idéologie, etc. : Un riche héritage culturel. Ce qui est laissé par les prédécesseurs et qui est pénible à assumer : Le lourd héritage du gouvernement précédent.héritage (citations) nom masculin (de hériter) Jacob Wimpfeling 1450-1528 Une bonne renommée est un second héritage. Honestus rumor alterum est patrimonium. La Jeunesse de Jacob héritage (expressions) nom masculin (de hériter) Faire un héritage, recueillir la succession de quelqu'un. Oncle, tante à héritage, dont on escompte un héritage à leur décès. ● héritage (synonymes) nom masculin (de hériter) Bien(s) acquis ou transmis par voie de succession
Synonymes :
- hoirie (vieux)
Ce qu'on tient de prédécesseurs, de générations antérieures, sur le...
Synonymes :
Ce qui est laissé par les prédécesseurs et qui est...
Synonymes :

héritage
n. m.
d1./d Action d'hériter; biens transmis par succession. Faire un héritage. L'héritage se montait à plusieurs millions de francs.
d2./d Fig. Ce qui est transmis de génération en génération. Un lourd héritage de croyances et de superstitions.

HÉRITAGE, subst. masc.
A. — [En parlant d'un bien matériel]
1. a) Action d'hériter. Braux, soutenant les doctrines révolutionnaires et communistes, se démenait (...), criant : « La propriété, Monsieur, c'est un vol au travailleur; — la terre appartient à tout le monde; — l'héritage est une infamie et une honte (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 363). Je te laisserai, par héritage, ma truelle, mon marteau, tous mes bijoux de maçon... si tu veux apprendre sagement ce que j'enseigne (ADAM, Enfant Aust., 1902, p. 110) :
1. Le sort qui échoit aux veuves prouve également qu'il y a corrélation entre l'héritage et la filiation (...). L'héritage des veuves par le fils est une caractéristique des peuples patrilinéaires.
LOWIE, Anthropol. cult., 1936, p. 309.
b) Patrimoine que laisse une personne à son décès; patrimoine recueilli par voie de succession. Synon. partiels douaire (dr.), hoirie (dr., vx), legs (dr.), succession. Je connaissais ici un vieillard qui avait deux fils. Il s'est retiré chez l'aîné, il n'a pas tardé à mourir en laissant quelque douze cents francs que celui-ci a gardés pour se payer de ses peines. (...) le cadet se montra furieux d'être frustré de sa part d'héritage (BARRÈS, Cahiers, t. 7, 1908, p. 81) :
2. ... on (...) supputait les biens de Rinaldi, l'héritage, les vignes, et ces actions pour lesquelles son père et mère se chamaillaient! (...) Il se jurait qu'il n'accepterait rien des siens. On n'est pas forcé d'hériter peut-être? Il se souvenait pourtant vaguement d'avoir un jour entendu sa mère parler de quelqu'un qui avait refusé l'héritage de ses parents.
ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 111.
À héritage. Avec l'ignoble tendance au parasitisme qu'avaient les gens de sa génération (...), elle vivait six mois en Bretagne, chez la cousine à héritage, et six mois à Paris, chez des amis (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 818).
Faire un (bel/gros) héritage. Recueillir la succession de quelqu'un. Je viens, Monsieur, vous donner ma démission. J'ai fait un héritage de trois cent mille francs (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Bijoux, 1883, p. 412).
Héritage d'un roi. Son trône, son royaume. On en faisait mieux éclater la puissance de Dieu qui avait rétabli par elle le roi de France dans son héritage (A. FRANCE, J. d'Arc, t. 2, 1908, p. 450).
En partic. [En parlant d'un nom, d'un titre] Ce Français [De Gaulle] qui, par une prédestination mystérieuse, avait reçu en héritage le nom même de la vieille Gaule, essuya les crachats sur la face de la République outragée (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p. 390).
JURISPR. Bail d'héritage. ,,Bail à rente perpétuelle ou à très long terme`` (BESCH. 1845).
Héritage féodal. Héritage ,,qui était tenu en fief et relevant d'un suzerain`` (LITTRÉ, GUÉRIN 1892).
Héritage roturier. Héritage ,,possédé à cens ou censive, ou autres charges`` (LITTRÉ, GUÉRIN 1892).
Proverbe, vx. Promesse de grand n'est pas héritage. ,,Il ne faut pas trop compter sur les promesses des grands seigneurs`` (Ac.).
SYNT. Accepter, acquérir, attendre, capter, convoiter, dilapider, dissiper, espérer, laisser, léguer, posséder, réclamer, recueillir, refuser, rejeter, renoncer à, revendiquer, transmettre un héritage; droit, partie, portion d'héritage; affaire, question d'héritage; entrer en, prendre possession d'un héritage; être dépossédé, priver (qqn) d'un héritage; laisser pour/en héritage; transmettre en héritage; héritage inattendu, inespéré, insignifiant, modeste; oncle, tante à héritage; héritage indivis; héritage de prix, de valeur.
2. En partic., vieilli. Immeuble par nature; maison (avec ses dépendances et ses terres) transmise par succession. Vivre dans un héritage. Mon frère aîné avoit vendu l'héritage paternel et le nouveau propriétaire ne l'habitait pas (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 446).
,,Champs depuis longtemps en assolement régulier`` (FÉN. 1970).
Région. (Ouest et Centre). Pâture enclose plantée d'arbres à cidre. Il [le réquisitionnaire] avait sur le dos, un sac presque vide, et tenait à la main une canne de buis, coupée dans les hautes et larges haies que cet arbuste forme autour de la plupart des héritages en Basse-Normandie (BALZAC, Réquisit., 1831, p. 148).
B. — P. anal. [En parlant d'un caractère physique et/ou moral, d'un trait de caractère, d'un comportement, etc.]
1. Cour. [Le bénéficiaire de l'héritage est une pers., un groupe de pers., un groupe soc.]
a) Ce qui est transmis par les ancêtres ou plus directement par les parents. Héritage de gloire, de haine. Léon Daudet (...) m'entretient des folies du petit Hugo pour les femmes, de l'héritage d'érotisme qu'il tient de son grand-père et de son père (GONCOURT, Journal, 1890, p. 1125). Le seul héritage, quasiment, que j'aie reçu de mes parents est l'honneur (MONTHERL., Maître Sant., 1947, II, 1, p. 262) :
3. Quand on dit qu'un individu animal ou homme, reçoit tous ses caractères, physiques et moraux, par héritage, on ne veut point dire qu'il n'hérite que de son père ou de sa mère ou de tous les deux réunis.
TAINE, Dern. Essais crit. et hist., 1893, p. 104.
b) Ce qui est transmis par les générations précédentes, ce qui est reçu par tradition. Héritage culturel, littéraire, national, romantique; héritage de coutumes, de croyances, des traditions; héritage des classiques, des Grecs, des Latins. Le mot « ouvrier », pourtant si noble par son héritage d'accomplissements, de dignité et de souffrances, est devenu socialement pesant pour celui qui le porte (CAPELLE, Éc. demain, 1966, p. 104) :
4. Exprimer (...), c'est s'assurer, par l'emploi de mots déjà usés, que l'intention neuve reprend l'héritage du passé, c'est d'un seul geste incorporer le passé au présent et souder ce présent à un avenir, ouvrir tout un cycle de temps où la pensée « acquise » demeurera présente à titre de dimension, sans que nous ayons besoin désormais de l'évoquer ou de la reproduire.
MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 450.
2. Dans la lang. relig.
a) La Terre promise, le pays de Canaan. D'une manière générale, la notion d'héritage a pris une signification plus profonde, d'une valeur théologique très précise. Elle se rapporte à l'origine dans la plupart des textes, à la possession du sol, c'est-à-dire à tout ou partie de la terre promise (ALLMEN 1956).
b) La vie éternelle, le royaume de Dieu objet de l'espérance du croyant. Jésus-Christ nous a rendu l'héritage que le péché d'Adam nous avoit ravi (CHATEAUBR., Génie, t. 4, 1803, p. 394).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1135 eritage « patrimoine transmis par succession » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 2380); 2. 1228 « immeuble faisant, ou non, l'objet d'une succession » (Cart. de S. Sauveur, B.N. 1 10029, f° 39 r° GDF.); 3. 1189-93 iretaige « royaume de Dieu (ici Jérusalem) » (CONON DE BÉTHUNE, Chans., éd. A. Wallensköld, IV, 17). Dér. de héritier; suff. -age. Fréq. abs. littér. : 1 593. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 661, b) 2 159; XXe s. : a) 2 099, b) 2 084. Bbg. MAULNIER (T.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 103-104. - STEFENELLI (A.). Der Synonymenreichtum der altfranzösischen Dichtersprache. Wien, 1967, p. 85.

héritage [eʀitaʒ] n. m.
ÉTYM. V. 1131, eritage; de hériter.
1 Patrimoine laissé par une personne décédée et transmis par succession; (v. 1361) action, fait d'hériter. Succession; hérédité, hoirie. || Faire un héritage, un grand héritage, le recueillir (→ Friche, cit. 7). || Attendre, espérer un héritage, avoir en espérance (cit. 41) un héritage. Espérance (supra cit. 48). || Convoiter un héritage (→ Création, cit. 20). || Héritage provenant des ascendants (→ Profectif), des collatéraux. || L'héritage de son père (→ 2. Avoir, cit. 3; bien, cit. 55). || Héritage de famille (→ Composite, cit. 2).Laisser qqch. pour héritage, en héritage; transmettre en héritage ( Léguer; legs, testament). || Héritage devant être transmis à qqn. Substituer; substitution. || Droit à entrer en possession d'un héritage. Possession (envoi en), saisine. || Droit de l'épouse sur l'héritage de son mari. Douaire. Dr. féod. || Droit d'un seigneur à l'héritage d'un serf. Mainmorte.Part, portion d'héritage (→ Envier, cit. 5). || Partage d'un héritage entre des cohéritiers. || Se partager (cit. 19) l'héritage. || Distribution des parts, des lots d'un héritage. || Part d'héritage qui accroît (2.) à un héritier. Accroissement (droit d'). || Priver (qqn) d'un héritage. Déshériter, exhéréder. || Capter un héritage. Captateur, captation, dol. || Accepter (→ Condition, cit. 2), refuser un héritage. || Renoncer à un héritage. Renonciation.
1 (…) l'héritage qui aurait pu vous faire vivre à votre aise vous vient ordinairement le jour de votre mort.
Th. Gautier, Mlle de Maupin, XII.
2 (…) on est souvent forcé de se résoudre à la donation (…) Je dois ajouter qu'elle offre une économie aux familles, car les droits d'héritage sont plus forts que ceux de la démission de biens (…)
Zola, la Terre, I, II.
3 (…) il avait exprimé, en cinq lignes, son refus catégorique et à peine motivé d'entrer en possession de sa part d'héritage (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 163.
4 Un vignoble entier lui était échu par héritage (…)
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 374.
Ellipt. || L'héritage des enfants, les biens qui leur sont destinés (→ Faiblesse, cit. 29).
Par ext. || L'héritage d'un roi, son trône, son royaume. || Princes qui se disputent (cit. 16) l'héritage du roi leur père.
5 Vous lui avez, dites-vous, rendu l'héritage de ses pères, comme si les hommes pouvaient être légués et possédés ainsi que des terres et des troupeaux.
G.-T. Raynal, Hist. philosophique…, IV, 21.
2 (1228). Spécialt. Vx. Bien immeuble par nature faisant ou non l'objet d'une succession. Domaine, propriété; → Ameublir, cit. 2; bail, cit. 2; cens, cit. 2; 2. ferme, cit. 1. || Limites entre deux héritages (→ Borne, cit. 2). || Héritage en friche (→ Colon, cit. 2). || Vendre un héritage (→ Garder, cit. 81). || Agrandir, accroître son héritage.
6 (…) cette route est fleurie d'héritages entourés de haies et parsemée de maisonnettes à rosiers.
Balzac, les Paysans, Pl., t. VIII, p. 42.
3 (Fin XIIe, irretaige). T. bibl. ou relig. || L'héritage du Seigneur : la Terre sainteL'héritage céleste, l'héritage de Dieu : le royaume des cieux. || Avoir pour héritage la vie éternelle (→ Centuple, cit. 1).
7 S'immoler pour son nom et pour son héritage (de Dieu),
D'un enfant d'Israël voilà le vrai partage (…)
Racine, Esther, I, 3.
8 Le Seigneur refuse sans doute à mes infidélités (dit Saint Louis) la consolation que j'avais tant souhaitée de délivrer son héritage (…)
Massillon, Panégyrique de Saint Louis.
4 (XIVe). Fig. ou par métaphore. Ce qui est transmis comme par succession. || Recevoir pour héritage un nom glorieux, célèbre (→ Après, cit. 3). || Héritage de gloire; d'infamie. || Avantage (cit. 13) transmis en héritage. || Conserver une qualité, un caractère en héritage (→ Biblique, cit. 2). || Ce trait de caractère est un héritage de famille (→ Brouille, cit. 2). || Héritage de croyances, de coutumes, d'une civilisation (cit. 15). || Héritage culturel. Tradition. || L'héritage du genre humain. Atavisme; → Accumuler, cit. 7; frontière, cit. 6.L'héritage vital réside dans les chromosomes (cit.). Hérédité.
9 Car volontiers sottise est le propre héritage
De celui qui sans peine est riche dès jeune âge (…)
Ronsard, le Second Livre des Hymnes, « De l'or ».
10 Vous n'avez pas la vie ainsi qu'un héritage (…)
Corneille, Polyeucte, IV, 3.
11 Mourir digne de vous, voilà mon héritage.
Voltaire, Mérope, IV, 2.
12 Il importe de sauver l'héritage spirituel, sans quoi la race sera privée de son génie.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XXIV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Heritage — refers to something which is inherited from one s ancestors. It has several different senses, including:* Cultural heritage, a nation s historic monuments, museum collections, etc. * Natural heritage, a nation s fauna and flora, natural resources …   Wikipedia

  • heritage — Heritage, m. penac. combien qu il vienne de Haereditas, ou de Haeredium, vocables Latins (dont l un, comme dit Julien Juriscons. au tiltre De Reg. iuris. Est la succession en tous les droicts, noms, raisons, et actions que le trespassé avoit en… …   Thresor de la langue françoyse

  • Heritage — студийный альбом Opeth …   Википедия

  • Heritage — Héritage Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homonyme, voir L Héritage.  …   Wikipédia en Français

  • heritage — Heritage. s. m. Les biens d une succession, les biens dont on herite. C est l heritage de ses peres. renoncer à un heritage. recueillir un heritage. Il s employe aussi au figuré. Il a herité de la goutte de son pere, c est un meschant heritage.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Heritage — Álbum de Opeth Publicación 16 de Septiembre de 2011[1] Grabación 31 de enero de 2011 ? Género(s) …   Wikipedia Español

  • heritage — heritage, inheritance, patrimony, birthright denote something which one receives or is entitled to receive by succession (as from a parent or predecessor). Heritage is the most widely applicable of these words, for it may apply to anything (as a… …   New Dictionary of Synonyms

  • Heritage — Her it*age, a. [OE. heritage, eritage, OF. heritage, eritage, F. h[ e]ritage, fr. h[ e]riter to inherit, LL. heriditare. See {Hereditable}.] 1. That which is inherited, or passes from heir to heir; inheritance. [1913 Webster] Part of my heritage …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Heritage B&B — (Дандолк,Ирландия) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: Haynestown Bridge, Haynesto …   Каталог отелей

  • heritage — I noun ancestry, bequest, birthright, descent, expectations, future possession, hereditament, heredltas, heredium, heritance, incorporeal hereditament, inheritance, inherited lot, inherited portion, legacy, lineage, patrimonium, patrimony,… …   Law dictionary